La fraude coûte une fortune à la CEET

23/04/2013
La fraude coûte une fortune à la CEET

Les fraudes constatées sur le réseau électrique ont représenté un manque à gagner de 20 milliards de Fcfa pour la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) en 2012, soit près de 20% de son chiffre d’affaires. Et c’est autant d’argent qui pourrait être utilisé pour l’alimentation d’une centaine de villages.

Si le bidouillage des compteurs est surtout le fait de particuliers, la CEET a observé que même des entreprises industrielles et des hôtels sont dans l’illégalité.

Alors comment sévir ? Pas facile car rien dans le Code pénal n’est prévu. Le vol de courant électrique est assimilable au vol d’un poulet, c’est à dire peu ou pas sanctionné. 

Le directeur général adjoint de la CEET, Ayao Amoussou-Kpéto, souhaite que ce délit soit reconnu comme tel et sévèrement puni.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

Baisse significative de l'incidence de la pauvreté

Développement

Le Premier ministre a présenté mercredi à New York le rapport intermédiaire du Togo sur les ODD.