La fraude coûte une fortune à la CEET

23/04/2013
La fraude coûte une fortune à la CEET

Les fraudes constatées sur le réseau électrique ont représenté un manque à gagner de 20 milliards de Fcfa pour la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) en 2012, soit près de 20% de son chiffre d’affaires. Et c’est autant d’argent qui pourrait être utilisé pour l’alimentation d’une centaine de villages.

Si le bidouillage des compteurs est surtout le fait de particuliers, la CEET a observé que même des entreprises industrielles et des hôtels sont dans l’illégalité.

Alors comment sévir ? Pas facile car rien dans le Code pénal n’est prévu. Le vol de courant électrique est assimilable au vol d’un poulet, c’est à dire peu ou pas sanctionné. 

Le directeur général adjoint de la CEET, Ayao Amoussou-Kpéto, souhaite que ce délit soit reconnu comme tel et sévèrement puni.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.