La légendaire détermination du monde rural

27/03/2014
La légendaire détermination du monde rural

Ouro-Koura Agadazi, ministre de l'Agriculture

Plus de 500 représentants du monde agricole participent depuis jeudi pour 3 jours à Kara (420 km au nord de Lomé) au 6e Forum national du paysan togolais (FNPT).

En ouvrant les travaux le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, a souligné que cette rencontre permettrait de faire le point sur les actions menées par le gouvernement dans le cadre du Programme national d’investissement agricole et de sécurité Alimentaire (PNIASA).

Il a également tenu à dissiper les inquiétudes de certains petits producteurs face à l’émergence des micro-entreprises agricoles qu’ils considèrent comme étant des menaces pour leurs activités.

L’agriculture représente 40% de la création de richesses et compte pour 20% des ressources à l’exportation. C’est dire si ce secteur est vital pour l’économie togolaise.

Pendant trois jours, les professionnels vont évoquer la question de la distribution efficace des intrants, les aménagements hydro agricoles ou la commercialisation des produits.

Des débats porteront également sur les filières : coton, café-cacao, élevage, etc…

Thème retenu cette année : Entreprenariat agricole et agriculture familiale: quels enjeux, quels défis ?

Informations complémentaires

Discours ministre de l'Agriculture.pdf 64,35 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.