La maintenance n'a pas de prix

14/03/2016
La maintenance n'a pas de prix

L'ANAC intraitable lorsqu'il est question du contrôle des avions

Les inspecteurs de l’aviation civile des pays membres de l’UEMOA et de la Mauritanie sont en séminaire depuis lundi à Lomé pour harmoniser et renforcer les procédures de contrôle des avions.

L’initiative est soutenue par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) qui a dépêché des experts pour l’occasion.

‘La sous-région a opté pour zéro accident. Il est nécessaire de prendre les mesures qui permettent à temps de détecter d’éventuelles pannes’, explique Dokissime Gnama-Latta, le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile du Togo (ANAC) à l’origine de ces 5 jours de formation.

Détecter des pannes, mais également vérifier que tous les appareils sont en mesure de voler avec des équipages formés et des révisions effectuées régulièrement (A,B,C,D check).

Parfois, de petites compagnies rechignent à assurer une maintenance de leur flotte dans les délais légaux, faute de moyens et au péril de la vie des passagers. 

Les experts de l’ANAC procèdent régulièrement à des contrôles sur les avions en escale à Lomé et il arrive que certains soient interdits de vol jusqu’à la remise aux normes et la délivrance d’un nouveau certificat d’exploitation.

L’analyse des accidents montre que 75 % d’entre eux ont une cause dite ‘humaine’ et 25 % une cause dite ‘technique’. A nuancer toutefois, parce qu’un accident est souvent le résultat d’un faisceau de causes où aspects humains et aspects techniques restent trop étroitement imbriqués pour que l’on puisse attribuer, aux uns ou aux autres, une entière responsabilité. 

Parce que la sécurité constitue la priorité absolue des autorités, des constructeurs et des compagnies aériennes, l’avion reste aujourd’hui le moyen de transport le plus sûr. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.