La politique commerciale du Togo examinée à Genève

30/06/2012
La politique commerciale du Togo examinée à Genève

La surveillance des politiques commerciales nationales est une activité d'une importance fondamentale pour l’Organisation mondiale du commerce (OMC), dont le Togo est membre depuis 1995.

Elle repose principalement sur le Mécanisme d'examen des politiques commerciales (MEPC). Tous les Membres de l'OMC font l'objet d'un examen, dont la fréquence varie en fonction de leur part dans le commerce mondial. Pour le Togo, la dernière présentation remonte à juillet 2006.

Dans ce cadre, le ministre togolais du Commerce, Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu, et son collègue des Mines et de l'Energie, Noupokou Dammipi, présenteront le 2 et 4 juillet prochains aux responsables de l’organisation la revue économique de son pays lors d’une session à Genève, siège de l’OMC.

Pour chaque examen, deux documents sont établis: une déclaration de politique générale du gouvernement et un rapport détaillé rédigé de manière indépendante par le secrétariat de l'OMC. 

Ces deux documents sont ensuite examinés par l'ensemble des membres de l'OMC dans le cadre de l'Organe d'examen des politiques commerciales (OEPC). 

Il y a 6 ans, l’OMC avait noté que la stabilité socioéconomique, des réformes ambitieuses et une amélioration des engagements multilatéraux en matière de commerce des biens et services étaient de nature à créer un environnement favorable aux affaires au Togo et rendre son régime commercial plus transparent, plus crédible et plus prévisible. L’organisation évoquait également de médiocres résultats macro-économiques du pays. 

Depuis 2006, le Togo s’est lancé, avec l’appui des bailleurs de fonds et des organisations internationales, dans une ambitieuse politique de réformes pour plus de transparence, une meilleure gouvernance et une amélioration du climat des affaires.

L’annulation d’une grande partie de la dette extérieure togolaise est également favorable à un retour de la confiance dans le secteur privé et au développement des échanges commerciaux.

En photo : Pascal Lamy, le directeur général de l’OMC

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.