La renaissance du « 2 février »

21/03/2010
La renaissance du « 2 février »

L’hôtel du 2 février de Lomé rouvrira ses portes dans cinq mois après une rénovation complète. C’est ce qu’indique dimanche au site tunisien « African Manager » le directeur général du groupe libyen Laico, Gilani Makhzoum, propriétaire du bâtiment.
L’établissement a été revendu par l’Etat à Laico, la filiale immobilière et touristique du fonds souverain LAP.
M. Makhzoum précise que l’hôtel disposera de 400 chambres de grand luxe et de suites.
Pour le moment, le chantier semble avancer assez lentement. La tour de 35 étages doit être restructurée de fond en comble.
Jadis fleuron de l’hôtellerie au Togo, le 2 février fut pendant une dizaine d’années le lieu de rendez-vous du tout Lomé et le cadre de nombreuses conférences internationales.
Mais l’établissement, inauguré en 1979, n’a jamais atteint l’équilibre obligeant l’Etat à mettre la main à la poche avant de le céder aux Libyens il y a plusieurs années.
Laico a ouvert de nombreux hôtels en Afrique : Gambie, Congo, Gabon, Kenya, Burkina Faso, Tanzanie ou Ouganda.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.