La renaissance du « 2 février »

21/03/2010
La renaissance du « 2 février »

L’hôtel du 2 février de Lomé rouvrira ses portes dans cinq mois après une rénovation complète. C’est ce qu’indique dimanche au site tunisien « African Manager » le directeur général du groupe libyen Laico, Gilani Makhzoum, propriétaire du bâtiment.
L’établissement a été revendu par l’Etat à Laico, la filiale immobilière et touristique du fonds souverain LAP.
M. Makhzoum précise que l’hôtel disposera de 400 chambres de grand luxe et de suites.
Pour le moment, le chantier semble avancer assez lentement. La tour de 35 étages doit être restructurée de fond en comble.
Jadis fleuron de l’hôtellerie au Togo, le 2 février fut pendant une dizaine d’années le lieu de rendez-vous du tout Lomé et le cadre de nombreuses conférences internationales.
Mais l’établissement, inauguré en 1979, n’a jamais atteint l’équilibre obligeant l’Etat à mettre la main à la poche avant de le céder aux Libyens il y a plusieurs années.
Laico a ouvert de nombreux hôtels en Afrique : Gambie, Congo, Gabon, Kenya, Burkina Faso, Tanzanie ou Ouganda.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.