La révolte des transitaires

20/05/2015
La révolte des transitaires

Rationaliser le traitement à l'import et à l'export

Le Collectif des Syndicat de déclarants en douanes conteste les frais jugés ‘illégaux’ imposés par la Société d’exploitation du guichet unique pour le commerce extérieur (Seguce). Il exige le maintien du système actuel appelé ‘DS7’ et a appelé mercredi ses adhérents à observer une grève.

‘Seguce ne nous permet pas de sortir à temps les marchandises et il y a d’autres frais supplémentaires qui sont venus se greffer aux montants initiaux et ces frais avoisinent 50.000 Fcfa. Ce n’est pas acceptable’, explique Bonaventure Agbovi, secrétaire général du Syndicat des transitaires et mandataires du Togo (SYNATRAM).

Le Togo a lancé en juillet 2014 le Guichet unique du commerce extérieur. Ce dispositif géré par Veritas, leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification, permet de favoriser la transparence dans les relations entre les acteurs du commerce et de réduire considérablement les délais de traitement des marchandises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.