La « traversée du désert » est terminée

28/11/2007
La « traversée du désert » est terminée

Après avoir été sevré de l'aide au développement de l'Union européenne (UE) pendant une décennie et demi en guise de sanction pour déficit démocratique, le Togo a très récemment eu notification par Bruxelles de la levée totale des sanctions économico-financières qui lui étaient infligées, rapporte mercredi l'agence chinoise « Chine nouvelle ».

La dépêche souligne que la levée de ces sanctions est l'heureuse conséquence de la tenue le 14 octobre dernier des élections législatives, un scrutin jugé globalement démocratique et acceptable par les observateurs européens et l'ensemble de la communauté internationale.Plus de sanctions signifie, en effet, que le Togo a répondu tant soit peu aux exigences de Bruxelles et que les assistances financières dues à ce pays aux termes des accords de partenariat ACP-UE doivent être reprises.

Dans les milieux diplomatiques occidentaux à Lomé, on ne se peine plus à faire de commentaire sur la question : le redémarrage total de la coopération entre le Togo et l'UE est déjà acquis.

Le Togo a été, sur le plan économique, durement éprouvé par la longue suspension de ce partenariat qui lui est vitale, note « Chine nouvelle ». Les populations se montrent très impatientes de voir l'UE faire des gestes prompts et rassurants à l'endroit de leur pays.

Les infrastructures du pays sont dans un état de vétusté criand faute d'avoir été entretenues ou renouvelées pendant toute "la traversée du désert" que le pays a connu. Aucune initiative sérieuse de développement n'a été prise durant cette douloureuse période, faute de moyens financiers.

Les conditions de vie des populations se sont considérablement détériorées, aussi bien en milieu urbain que rural, environ 80% de la population vivant sous le seuil de la pauvreté. La jeunesse diplômée et qualifiée est abandonnée au chômage et on note une quasi-inexistence d'assistance sociale.

Les Togolais espèrent que la reprise de l'aide européenne sera d'un concours significatif dans la voie de la reconstruction socio-économique. Partout, à Lomé et à l'intérieur du pays, dans les cercles de réflexion, dans les causeries publiques et surtout dans les débats politiques, la reprise de l'aide reste le sujet dominant.

© Xinhua ; accord spécial avec republicoftogo.com

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.