Le CFMI veut faire une place de choix aux femmes

13/07/2015
Le CFMI veut faire une place de choix aux femmes

Kékéli Mama Tsavo de l’OTAM

Fruit de la coopération entre le Togo et la France, via l’Agence française de développement (AFD), le centre de formation aux métiers de l’industrie (CFMI) ouvrira ses portes à la rentrée en septembre.

300 millions de Fcfa ont été investis dans les travaux de réhabilitation du bâtiment et 1,3 milliard pour l’acquisition des équipements.

Différentes filières seront proposées : mécanique diesel, métallerie-soudure, mécanique d’entretien et de maintenance, électricité-automatisme-électromécanique, froid et climatisation.

Avant même l’ouverture officielle le CFMI accueille les premiers stagiaires, des salariés envoyés par de grandes entreprises, (CIMTOGO, Sototole, OTAM etc.) pour des sessions de perfectionnement.

Ainsi, une dizaine d’ouvriers de l’OTAM (Omnium togolais d’assistance maritime, le plus grand chantier naval d’Afrique de l’ouest au Togo) renforce sa compétence dans la soudure. Une fille se trouve parmi le groupe.

Pour le directeur de l’AFD au Togo, Benoit Lebeurre, l’exemple de cette jeune fille est un signal lancé à toutes les togolaises et une invitation à s’orientier vers les métiers de l’industrie, jadis réservés aux hommes. C’est d’ailleurs l’une des priorités du CFMI.

‘Il est temps que les filles abandonnent la coiffure et la couture pour l’industrie qui offre des métiers d’avenir’, explique Jules Anani Gozo, le directeur du Centre.

Le CFMI propose des formations à la carte aux entreprises, aux salariés et aux demandeurs d’emplois et une formation initiale qualifiante avec la délivrance d’un diplôme d’Etat (BT) aux jeunes qui désirent apprendre un métier. 

100 diplômes seront délivrés chaque année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.