Le Fonds souverain libyen lorgne sur le Togo

08/07/2010
Le Fonds souverain libyen lorgne sur le Togo

Lors de sa visite dimanche dernier en Libye, le président Faure Gnassingbé, a convenu avec le colonel Kadhafi de booster la coopération bilatérale.
La Libye "mettra tout en œuvre pour renforcer sa coopération avec le Togo", souligne le communiqué final qui précise que « la présence libyenne se fera sentir davantage dans les secteurs vitaux des hydrocarbures, des banques, de l’immobilier, des télécommunications, de l'hôtellerie et du tourisme".
Ca tombe bien puisque le bras armé de Tripoli en Afrique est justement très présent dans ces secteurs.
A Lomé, libyens possèdent déjà le plus grand hôtel de la capitale, le « 2 février ».
Le bâtiment est actuellement en plein chantier et devrait ouvrir ses portes au public dans un an.
Il est la propriété du Fonds souverain Libya Africa Investment Portfolio (LAP) qui compte également parmi ses actifs la Banque Sahelo-saharienne pour l’investissement et le commerce (BSIC-Togo).
La LAP, qui ne manque pas de moyens financiers, est active sur le continent dans le tourisme (LAAICO) les télécommunications avec le réseau Green, dans le transport aérien avec Afriqyiah Airlines, dans les nouvelles technologies (Laptech) et dans le pétrole (Oil Libya Holding Company).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.