Le GAFSP, un soutien précieux pour les agriculteurs

09/05/2012
Le GAFSP, un soutien précieux pour les agriculteurs

En visite au Togo depuis mardi, le secrétaire adjoint américain au Trésor, Neal Wolin, s’est rendu dans la matinée à Kovié (préfecture de Zio) pour visiter une coopération agricole qui produit du riz. Il était accompagné du nouvel ambassadeur US à Lomé, Robert Whitehead, du représentant de la Banque mondiale, Hervé Assah, et des responsables du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP).

Il s’agit d’un Fonds multilatéral initié par les Etats-Unis, en partenariat avec d'autres pays du G-20. L’objectif est de promouvoir la sécurité alimentaire en investissant dans l’agriculture. Les subventions totalisant un montant de 270 millions de dollars, dont 39 millions pour le Togo. Une aide qui bénéficie directement aux agriculteurs pour la culture du maïs, du café, du cacao et du coton. 

Le financement apporté par le Fonds s’inscrit dans la stratégie togolaise de relance de l’agriculture via son  Programme national d’investissement et de sécurité alimentaire (PNIASA) estimé à 600 milliards de Fcfa.

Dans l’après-midi, Neal Wolin s’adressera aux députés lors d’une conférence consacrée à l’engagement multilatéral des autorités américaines pour promouvoir la reprise économique dans les pays post-conflit et sur les perspectives économiques en Afrique de l’Ouest.

L’officiel américain sera reçu en fin de journée par le chef de l’Etat avant de s’envoler pour le Liberia.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.