Le Groupe hôtelier Onomo s’installe au Togo

13/11/2013
Le Groupe hôtelier Onomo s’installe au Togo

Lomé manque cruellement d’hôtels d’affaires. Les établissements les plus récents ont été construits à la fin des années 80, sans rénovation majeure depuis. C’est devenu une véritable préoccupation pour les autorités bien conscientes que l’absence d’hébergement de qualité constitue un obstacle majeur alors que le Togo est en phase de relance économique.

En outre, la pénurie détourne une partie des conférences régionales vers les pays proches (Ghana, Côte d’Ivoire, Burkina Faso).

Mais, tout devrait changer.

En effet, le Groupe français Onomo vient de lancer la construction d’un hôtel de luxe de 120 chambres sur le Boulevard du Mono (à proximité de l’hôtel de la Paix). Un bâtiment intelligent et écologique bâti sur1,3 hectare avec traitement de l’eau, récupération de chaleur sur la climatisation, capteurs solaires, utilisation de végétaux et matériaux locaux et toute la panoplie des outils exigés par les businessmen : Wi Fi gratuit, écrans LED, connexions dernière génération. Un bâtiment conçu par l’architecte français Arnaud Goujon.

Onomo dispose déjà de plusieurs établissements en Afrique de l’Ouest, à Abidjan, Libreville et Dakar ; un autre est en construction à Bamako. L’objectif est d’ouvrir 25 à 30 unités sur le continent d’ici 5 ans avec un même concept : de grands hôtels à prix abordables.

Aux commandes du Groupe Onomo, on retrouve Philippe Colleu, ancien directeur général d’Accor pour l’Afrique. C’est dire que l’homme a une expertise de la région et connaît bien les attentes des clients.

En l’absence de réelle concurrence, l’hôtel Onomo de Lomé devrait afficher complet dès son ouverture prévue fin 2014.

Sur le Web

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.