Le Marocain CIMAF pourrait s’implanter au Togo

04/08/2016
Le Marocain CIMAF pourrait s’implanter au Togo

Très forte demande au Togo et dans les pays voisins

Le Marocain CIMAF (Ciments d’Afrique) envisage de construire une cimenterie à Tabligbo dans la préfecture de Yoto (80 km de Lomé). Les études sont en cours.

Déjà présent dans plusieurs pays d’Afrique (Ghana et Gabon, Côte d’Ivoire, Guinée notamment) le Groupe souhaite profiter du clinker togolais abondant dans cette région pour développer la production et répondre ainsi à la forte demande nationale et régionale.

Deux concurrents sont déjà actifs, HeidelbergCement (Allemagne) et Wacem.

L’installation de nouvelles cimenteries en Afrique s’inscrit à la fois dans la stratégie d’expansion de CIMAF, mais aussi dans la volonté de développer les partenariats sud-sud. 

Les avantages d’un projet de construction d’une cimenterie sont nombreux : réponse à la demande locale, transfert de technologie, formation d’une main d’œuvre qualifiée et création d’emplois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.