Le Marocain CIMAF pourrait s’implanter au Togo

04/08/2016
Le Marocain CIMAF pourrait s’implanter au Togo

Très forte demande au Togo et dans les pays voisins

Le Marocain CIMAF (Ciments d’Afrique) envisage de construire une cimenterie à Tabligbo dans la préfecture de Yoto (80 km de Lomé). Les études sont en cours.

Déjà présent dans plusieurs pays d’Afrique (Ghana et Gabon, Côte d’Ivoire, Guinée notamment) le Groupe souhaite profiter du clinker togolais abondant dans cette région pour développer la production et répondre ainsi à la forte demande nationale et régionale.

Deux concurrents sont déjà actifs, HeidelbergCement (Allemagne) et Wacem.

L’installation de nouvelles cimenteries en Afrique s’inscrit à la fois dans la stratégie d’expansion de CIMAF, mais aussi dans la volonté de développer les partenariats sud-sud. 

Les avantages d’un projet de construction d’une cimenterie sont nombreux : réponse à la demande locale, transfert de technologie, formation d’une main d’œuvre qualifiée et création d’emplois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.