Le Marocain CIMAF pourrait s’implanter au Togo

04/08/2016
Le Marocain CIMAF pourrait s’implanter au Togo

Très forte demande au Togo et dans les pays voisins

Le Marocain CIMAF (Ciments d’Afrique) envisage de construire une cimenterie à Tabligbo dans la préfecture de Yoto (80 km de Lomé). Les études sont en cours.

Déjà présent dans plusieurs pays d’Afrique (Ghana et Gabon, Côte d’Ivoire, Guinée notamment) le Groupe souhaite profiter du clinker togolais abondant dans cette région pour développer la production et répondre ainsi à la forte demande nationale et régionale.

Deux concurrents sont déjà actifs, HeidelbergCement (Allemagne) et Wacem.

L’installation de nouvelles cimenteries en Afrique s’inscrit à la fois dans la stratégie d’expansion de CIMAF, mais aussi dans la volonté de développer les partenariats sud-sud. 

Les avantages d’un projet de construction d’une cimenterie sont nombreux : réponse à la demande locale, transfert de technologie, formation d’une main d’œuvre qualifiée et création d’emplois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.