Le Marocain CIMAF pourrait s’implanter au Togo

04/08/2016
Le Marocain CIMAF pourrait s’implanter au Togo

Très forte demande au Togo et dans les pays voisins

Le Marocain CIMAF (Ciments d’Afrique) envisage de construire une cimenterie à Tabligbo dans la préfecture de Yoto (80 km de Lomé). Les études sont en cours.

Déjà présent dans plusieurs pays d’Afrique (Ghana et Gabon, Côte d’Ivoire, Guinée notamment) le Groupe souhaite profiter du clinker togolais abondant dans cette région pour développer la production et répondre ainsi à la forte demande nationale et régionale.

Deux concurrents sont déjà actifs, HeidelbergCement (Allemagne) et Wacem.

L’installation de nouvelles cimenteries en Afrique s’inscrit à la fois dans la stratégie d’expansion de CIMAF, mais aussi dans la volonté de développer les partenariats sud-sud. 

Les avantages d’un projet de construction d’une cimenterie sont nombreux : réponse à la demande locale, transfert de technologie, formation d’une main d’œuvre qualifiée et création d’emplois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.