Le PAL a du mal à répondre à la demande

07/06/2011
 Le PAL a du mal à répondre à la demande

Le Port de Lomé (PAL) se donne les moyens de ses ambitions avec deux projets majeurs. Le premier est la construction d’un 3e quai par le Groupe français Bolloré ; coût de la facture, 300 milliards de Fcfa ; le second est celui d’une darse (300 millions d’euros).
La plate forme affiche d’excellents résultats , mais peine à répondre à la demande. Le directeur commercial du PAL, Kwamé Wili Néné, donne des précisions.

Republicoftogo.com : Comment avancent les travaux de la darse ?
Kwamé Wili Néné : A un bon rythme. L’épis a nettement progressé et, en principe, la construction proprement dite devaient commencer en juin. Vous me donnez l’occasion d’appeler ceux qui continuent de ramasser du sable sur la côte à plus de civisme. Leurs activités empêchent  le stockage du sable qui doit permettre d’acquérir davantage d’espace (entre 80 et 100 hectares) sur la mer.

Republicoftogo.com : Et pour le 3e quai, où en est-on ?
Kwame Wili Néné : Des experts sont venus pour effectuer les sondages marins; la préparation du site est fait et les travaux ont également débuté sur l’espace de stockage des conteneurs.
Republicoftogo.com : La crise en Côte d’Ivoire a bénéficié au Port de Lomé qui a connu une hausse significative de son activité. Ne craignez-vous pas de perdre une partie du trafic avec le retour à la paix ?
Kwamé Wili Néné : Il est vrai que nous  avons effectivement connu un flux inhabituel au point que nous n’avons pas pu traiter tous les navires qui souhaitaient accoster au port.
Nous n’avons pas d’inquiétudes du côté de la Côte d’Ivoire. En revanche, notre capacité d’accueil est trop limitée au Togo et nous n’arrivons pas à répondre à toutes les demandes. C’est la raison pour laquelle il faut impérativement accroître les capacités d'accueil en disposant d’un nouveau quai et d’une darse.
En photo : début mars 2011, Vincent Bolloré à Lomé pour la pose de la première pierre du 3e quai

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.