Le PAL est le maillon d’une chaîne au service du développement

27/02/2013
Le PAL est le maillon d’une chaîne au service du développement

Dominique Lafont, le président de Bolloré Africa Logistics (BAL, Groupe Bolloré), et Philippe Labonne (photo), directeur général, viennent d’effectuer une visite au Togo où l’entreprise investit 400 millions d’euros dans la construction d’un 3e quai au Port de Lomé (PAL). D’ici la fin de l’année, les navires géants nouvelle génération, pourront y accoster. Bolloré espère ainsi traiter jusqu’à un million de conteneurs par an.

Republicoftogo.com : Où en sont les travaux du 3e quai et tiendrez-vous les échéances ?

Philipe Labonne : Bien évidemment ! J’étais d’ailleurs avec Dominique Lafont lundi sur place pour une visite. Nous avons engagé ces travaux dans le cadre d’un partenariat public-privé signé avec l’Etat.

Nous voulions nous assurer que le chantier, qui a débuté depuis plus d’un an, avançait selon le planning soumis aux autorités. C’est bien le cas. Le terminal et le quai de 500 mètres seront achevés fin 2013.

C’est une bonne nouvelle. Les installations pourront accueillir des navires de grande capacité transportant plus de 6000 conteneurs et nous pourrons traiter à terme un million de conteneurs/an.

Republicoftogo.com : Une fois achevé, le 3e quai et la nouvelle darse devraient faire du Port de Lomé une plateforme africaine de premier plan pour le transbordement des conteneurs. Confirmez-vous ces ambitions ?

Philippe Labonne : Notre vision concernant le Port de Lomé a été toujours la même. C’est un outil stratégique, un maillon d’une chaîne au service du développement d’un pays et d’une région.

La mise en service du 3e quai contribuera au développement du PAL qui doit jouer un rôle de Hub régional.

Le terminal à conteneurs du Togo sera l’un des premiers terminaux d’Afrique en eau profonde ; il sera une vitrine dans la sous-région.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.