Le PNIASA fait sa promo à la Foire

05/12/2011
Le PNIASA fait sa promo à la Foire

Kossi Mensan Ewovor, le ministre de l’Agriculture, s’est rendu lundi à la Foire de Lomé où son ministère a loué un imposant stand où sont exposés les produits directement transformés au Togo.

Il était accompagné de son staff et des représentants des bailleurs de fonds, partie prenante du Programme National d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA*).

 "Nous sommes à l'orée du démarrage du PNIASA et cette Foire ne pouvait pas se dérouler en l’absence du ministère. Nous avons voulu promouvoir ici, non seulement les produits de transformation togolais,  mais aussi ceux des pays de la sous région",  a indiqué le ministre.

Elaboré en 2009, le PNIASA a reçu l’appui de la Banque mondiale, FIDA, BOAD, BIDC, notamment.

Ce projet concerne un million et demi de producteurs et couvre 45.000 hectares cultivables au Togo.  Coût estimé : 600 milliards de Fcfa.

En photo : Kossi Mensan Ewovor (gauche), s’entretient sur le stand du ministère de l’Agriculture avec le directeur général de la Foire, Johnson Kueku Banka

* Le PNIASA comprend trois projets distincts, le Padat (Projet d'appui au secteur agricole au Togo), le PASA (Projet d'appui au secteur agricole) et le PPAAO (programme de productivité agricole en Afrique de l'ouest)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.