Le PNIASA fait sa promo à la Foire

05/12/2011
Le PNIASA fait sa promo à la Foire

Kossi Mensan Ewovor, le ministre de l’Agriculture, s’est rendu lundi à la Foire de Lomé où son ministère a loué un imposant stand où sont exposés les produits directement transformés au Togo.

Il était accompagné de son staff et des représentants des bailleurs de fonds, partie prenante du Programme National d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA*).

 "Nous sommes à l'orée du démarrage du PNIASA et cette Foire ne pouvait pas se dérouler en l’absence du ministère. Nous avons voulu promouvoir ici, non seulement les produits de transformation togolais,  mais aussi ceux des pays de la sous région",  a indiqué le ministre.

Elaboré en 2009, le PNIASA a reçu l’appui de la Banque mondiale, FIDA, BOAD, BIDC, notamment.

Ce projet concerne un million et demi de producteurs et couvre 45.000 hectares cultivables au Togo.  Coût estimé : 600 milliards de Fcfa.

En photo : Kossi Mensan Ewovor (gauche), s’entretient sur le stand du ministère de l’Agriculture avec le directeur général de la Foire, Johnson Kueku Banka

* Le PNIASA comprend trois projets distincts, le Padat (Projet d'appui au secteur agricole au Togo), le PASA (Projet d'appui au secteur agricole) et le PPAAO (programme de productivité agricole en Afrique de l'ouest)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.