Le Togo à l’abri de la malédiction du pétrole

19/07/2016
Le Togo à l’abri de la malédiction du pétrole

Le siège du FMI à Washington

Le FMI a nettement abaissé mardi ses prévisions de croissance économique en Afrique sub-saharienne sur fond de récession au Nigeria et a mis en garde contre les implications dramatiques de ce ralentissement sur la lutte contre la pauvreté.

L'économie de la région ne devrait plus progresser que de 1,6% cette année, marquant un net recul de 1,4 point par rapport à avril et un ralentissement spectaculaire par rapport à 2015 (3,3%), indique le Fonds dans ses prévisions économiques mondiales.

Selon le FMI, cette contre-performance s'explique principalement par la dégringolade du Nigeria, première puissance économique africaine.

Touché de plein fouet par la chute des cours du pétrole, le pays devrait voir son produit intérieur brut se contracter de 1,8% cette année alors qu'une expansion de 2,3% était encore prévue il y a trois mois.

La réduction de la croissance en Afrique sub-saharienne (...) a une implication dramatique, affirme le chef économiste du Fonds, Maurice Obstfeld.

En 2016, la croissance de l'activité régionale ne parviendra pas à atteindre celle de la population, conduisant à une baisse du revenu par habitant.

Selon la Banque mondiale, près de 43% de la population sub-saharienne doit déjà survivre aujourd'hui avec moins de 1,90 dollar par jour.

Si les prévisions sont catastrophiques pour le Nigeria et peu encourageantes pour l’Afrique du Sud, les pays d’Afrique de l’Ouest non-producteurs de pétrole s’en tirent beaucoup mieux.

Ainsi le Togo devrait enregistrer une croissance proche de 6% en 2016. Il peut compter sur les revenus générés par les services logistiques et financiers, par les mines et, dans une moindre mesure, par l’agriculture.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.