Le Togo à l’heure indienne

13/03/2013
Le Togo à l’heure indienne

Les missions économiques togolaises se succèdent en Inde. Une délégation de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) participera du 14 au 16 mars à Mumbai au Salon IESS (India Engineering Soucing Show). Et le 17 mars, c’est la ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Essossimna Legzim Balouki, qui assistera à New Delhi, en compagnie de nombreux représentants du secteur privé, à la 9e conférence de l’Exim Bank, organisée par la Confédération des industries indiennes (CII) et l’institution financière spécialisée dans les investissements à l’étranger. Conférence dédiée à l’Afrique avec des sessions consacrées aux infrastructures, à l’énergie, à l’agriculture et aux partenariats dans les secteurs des télécommunications et de l’électrification.

Koffi Akakpo, le chargé d’Affaires du Togo à New Delhi, a organisé de nombreuses rencontres avec les officiels indiens et des représentants du monde des affaires.

Exim Bank a accordé au Togo des prêts d’un montant de 29 millions de dollars pour améliorer la production de riz, de maïs et de sorgho et pour financer un projet d’électrification rurale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.