Le Togo a sa place sur le marché des énergies renouvelables

10/10/2011
Le Togo a sa place sur le marché des énergies renouvelables

Verra-t-on bientôt des parcs d’éoliennes le long des côtes ou en mer; les bâtiments de Lomé seront-ils prochainement recouverts de panneaux voltaïques ? Pas impossible si l’on suit l’analyse de Lamine Diop, un expert de l’Organisation Islamique pour l’Education, la Science et la Culture (ISECO) qui vient d’effectuer une mission d’une semaine au Togo. Objectif : offrir aux investisseurs privés un cadre attrayant en matière n’énergies renouvelables.

Il a eu une série d’entretiens avec les responsables de la CEB (Communauté électrique du Bénin) et de la CEET (compagnie d’électricité du Togo.

Republicoftogo.com : Existe-il un marché des énergies renouvelables au Togo ?

Lamine Diop : La réponse est oui. Le Togo a une façade côtière venteuse, c’est un atout pour les éoliennes. La bio-masse, le solaire et l’éolienne sont sont autant de secteurs à développer. 

Le Togo devrait avoir la possibilité se lancer dans la promotion des énergies renouvelable pour venir appuyer les besoins en énergie de clients, particuliers et industries.

Le Togo s’est contenté jusqu’à présent de donner la priorité à la production d’électricité classique, ce qui est assez logique et on retrouve d’ailleurs la même situation dans la plupart des pays d’Afrique. Il faut maintenant que les autorités définissent une politique énergétique qui prend en compte l’ensemble de la filière. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.