Le Togo cultive un paradoxe

21/04/2017
Le Togo cultive un paradoxe

Pas de parité dans le monde agricole

Au moment où se déroule à Kara le Forum national du paysan, une étude révèle que l’implication des femmes reste marginale dans l’agriculture. Paradoxal car au même moment, elles dominent les activités commerciales.

L’activité est contrôlée majoritairement - + de 72% - par les hommes.

Les femmes se contentent de cultiver de petites parcelles pour la simple consommation familiale dont elles ont l’usufruit ou dont elles sont locataires.

Très peu sont à la tête d’exploitations agricoles. 

Et rares sont celles qui sont propriétaires. Seules les régions Centrale et des Plateaux semblent un peu plus ouvertes.

Pour les experts, la seule façon d’inverser les choses est de supprimer purement et simplement le droit coutumier foncier peu favorable aux femmes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.