Le Togo cultive un paradoxe

21/04/2017
Le Togo cultive un paradoxe

Pas de parité dans le monde agricole

Au moment où se déroule à Kara le Forum national du paysan, une étude révèle que l’implication des femmes reste marginale dans l’agriculture. Paradoxal car au même moment, elles dominent les activités commerciales.

L’activité est contrôlée majoritairement - + de 72% - par les hommes.

Les femmes se contentent de cultiver de petites parcelles pour la simple consommation familiale dont elles ont l’usufruit ou dont elles sont locataires.

Très peu sont à la tête d’exploitations agricoles. 

Et rares sont celles qui sont propriétaires. Seules les régions Centrale et des Plateaux semblent un peu plus ouvertes.

Pour les experts, la seule façon d’inverser les choses est de supprimer purement et simplement le droit coutumier foncier peu favorable aux femmes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.