Le Togo entend faire fructifier son Heritage

07/02/2015
Le Togo entend faire fructifier son Heritage

Il fait bon investir au Togo

Dans de nombreux pays africains, le libéralisme économique, n’est pas encore à l’ordre du jour même si il est vanté dans de luxueuses brochures de promotion sur papier glacé. Bureaucratie, corruption, absence de formation, système bancaire restrictif, impossibilité pour les sociétés étrangères de rapatrier les bénéfices sont autant d’obstacles à l’essor d’une économie libérale.

Dans ce domaine, le Togo a fait le choix des réformes. Dans la discrétion et l’efficacité. 

C’est du moins l’analyse faite par plusieurs études internationales indépendantes comme Doing Business (Banque mondiale).

Le nouveau rapport de la Heritage Foundation vient confirmer cette tendance.

Si l’Afrique sub-sahariennne demeure globalement réfractaire au libéralisme économique, 10 pays de la région ont réalisé le meilleur score mondial en matière d’amélioration du climat des affaires. Et parmi ces pays se trouve le Togo, indique le 21e index de la liberté économique réalisé par ce think-tank américain.

Un nouvel encouragement pour les autorités togolaises et un signe fort pour les investisseurs étrangers.

Consulter l’Index 2015

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.