Le Togo opte pour la micro-irrigation

10/02/2016
Le Togo opte pour la micro-irrigation

La méthode israélienne est appliquée dans de nombreux pays africains

Au Togo, près de 80 % de la population vit du travail de la terre. Avec peu ou pas de machines, les petits agriculteurs travaillent souvent des parcelles stériles ou minuscules pour nourrir leurs familles.

Entre culture intensive destinée à l’exportation et développement d’une agriculture moderne, pilier de la sécurité alimentaire, le Togo a fait le choix d’une modernisation par étape adaptée aux contraintes locales, climatiques notamment.

Le gouvernement met à la disposition de paysans des engins de labour modernes et leur fournit des semences améliorées. Près de 700.000 en ont bénéficié l’année dernière.

Il envisage cette année d’introduire le système d’irrigation goute à goute 

Inventée par les Israéliens, la micro-irrigation est un procédé utilisé en zone aride. Il réduit au minimum l'utilisation de l'eau et de l'engrais et permet ainsi des économies importantes d’eau par rapport aux méthodes d’irrigation de surface. C’est essentiel dans un pays où la pluviométrie est parfois très faible.

Cette technologie est relativement économique, mais nécessite une formation et un entretien régulier.

Les efforts menés par les pouvoirs publics s’inscrivent dans le cadre du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA), véritable pilier de la relance du secteur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.