Le Togo récupère de l’espace

26/06/2015
Le Togo récupère de l’espace

Des revenus générés par les deux pays

Les espaces aériens du Togo et du Bénin sont désormais pris en charge par l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) et non plus par le l’Autorité de l’aviation civile ghanéenne (GCAA) qui empochait chaque année plusieurs millions de dollars.

Chaque avion qui empruntait l’espace aérien contrôlé par le FIR (Accra Flight Information Region), c’est à dire une large zone de l’océan atlantique qui borde le Ghana, le Togo et le Bénin, devait s’acquitter d’un droit de survol allant de de 200 à 600 dollars en fonction de la taille de l’appareil.

Le basculement s’est effectué jeudi à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé en présence du ministre des Transports, Ninsao Gnofam et du directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), Dokissime Gnama Latta.  

‘Il fallait qu’on en arrive là un jour. Avec beaucoup de patience, de ténacité et de courage, nous y sommes parvenus’, s’est félicité le ministre.

Quatre radars ont été installés à Niamey (Niger), Ouagadougou (Burkina Faso), Cotonou (Bénin) et Niamtougou (Togo) en plus de celui qui existe à Lomé.

Sur le plan opérationnel, le Bénin contrôlera entre 0 et 8° d’altitude et le Togo s’occupera de la partie supérieure.  

Premier à survoler l’espace commun, un appareil de la RAM (Royal Air Maroc).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.