Le Togo repousse les frontières

26/04/2014
Le Togo repousse les frontières

La joie de Victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base

Le président Faure Gnassingbé a lancé samedi matin l’APSEF (Accès des pauvres aux services financiers de base). C’est le premier produit proposé par le Fonds national pour la finance inclusive (FNFI), lancé en début d’année.

18 institutions de micro finance participent à l’opération, pilotée par le ministère du Développement à la base.

L’APSEF vise les Togolais vulnérables constitués en groupes solidaires de 4 à 6 personnes. Le crédit pourra être accordé à titre individuel ou collectif mais le remboursement devra être collectif.  Ce mécanisme permet à la fois, non seulement au groupe solidaire de pouvoir intégrer la culture du remboursement et de comprendre que ce n’est pas de l’argent gratuit, mais aussi et surtout de bénéficier d’un crédit qui ne nécessite pas de garanties. 

Les prêts débuteront à 30.000 Fcfa avec un taux d’intérêt de 5%.

300.000 personnes devraient en bénéficier d’ici la fin de l’année.

Le Fonds national pour la finance inclusive est destiné à repousser les frontières de l’exclusion financière en accordant des prêts aux populations les plus défavorisées. Le financement est assuré par l’Etat et par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), via une ligne de crédit de 5 milliards. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.