Le Togo s’est réapproprié avec succès son espace aérien

30/10/2015
Le Togo s’est réapproprié avec succès son espace aérien

Le basculement a été un succès

Depuis juin 2015, les espaces aériens du Togo et du Bénin sont pris en charge par l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) et non plus par l’Autorité de l’aviation civile ghanéenne (GCAA) qui empochait chaque année plusieurs millions de dollars.

Chaque avion qui empruntait l’espace aérien contrôlé par le FIR (Accra Flight Information Region), c’est à dire une large zone de l’océan atlantique qui borde le Ghana, le Togo et le Bénin, devait s’acquitter d’un droit de survol allant de 200 à 600 dollars en fonction de la taille de l’appareil.

Quatre radars ont été installés à Niamey (Niger), Ouagadougou (Burkina Faso), Cotonou (Bénin) et Niamtougou (Togo) en plus de celui qui existe à Lomé.

Sur le plan opérationnel, le Bénin contrôle entre 0 et 8° d’altitude et le Togo s’occupe de la partie supérieure.  

‘Cette décision courageuse prise par le chef de l’Etat autorisant la sectorisation de la FIR a permis aux 500 collaborateurs de l’Agence (locaux comme expatriés) de conserver leur emploi et de permettre à une centaine de jeunes de poursuivre leur formation’, a déclaré Emmanuel Amaou-Talle, porte-parole des salariés de l’ASECNA.

Le basculement a été un succès, a indiqué Dokissime Gnama Latta, le directeur général de l’ANAC (Aviation civile togolaise).

L’Asecna, établissement public, emploie 7000 agents ; elle regroupe 18 Etats membres. C’est la plus ancienne institution de coopération et d'intégration africaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.