Le Togo se dote d’un Hub de transbordement

02/09/2014
Le Togo se dote d’un Hub de transbordement

Les 3 premiers portiques installés sur la plateforme

Les travaux d’extension du port autonome de Lomé sont presque terminés. A côté du 3e quai bientôt opérationnel, Lomé Container Terminal (LCT), achève l’aménagement d’un terminal de transbordement.

Les 3 premiers portiques sont installés. Au total la darse disposera de 12 portiques pouvant accueillir des navires de dernière génération.

C’est ce qu’a indiqué ce matin Frederik Kamperman, le directeur général de LCT.

Il avait organisé une visite du site pour le ministre des Transports, de l’Energie et des Mines et de l’Economie et des Finances, respectivement  Ninsao Gnofam, Dammipi Noupokou et Adji Otèth Ayassor. Egalement présents, l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Robert Whitehead et le représentant de la Banque mondiale, Hervé Assah.

Gregory Krief, l’un des administrateurs de LCT, a remercié les autorités pour leur soutien constant.

Coût total du projet : 324 millions d'euros. Il s'agit de l'investissement direct étranger le plus important jamais réalisé par le secteur privé au Togo. La Société financière internationale (SFI, Groupe Banque mondiale), a mobilisé un consortium de bailleurs de fonds composé de la Banque africaine de développement (BAD), de la DEG - Deutsche Investitions - und Entwicklungsgesellschaft mbH -, de la FMO néerlandaise, du Fonds de l'OPEP pour le développement international (OFID) et de la PROPARCO française. 

Une fois opérationnel, le terminal de transbordement aura une capacité de manutention annuelle de 2,2 millions conteneurs de vingt pieds. Il permettra aux compagnies maritimes de déployer leurs plus grands porte-conteneurs au Togo. Elle permettra également de réaliser des économies d'échelle qui réduiront dans une large mesure les frais de transport au niveau régional. 

LCT est détenue à 50/50 par Global Terminal Limited (GTL) et China Merchants Holdings (CMHI). 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.