Le Togo va ratifier l’Accord international sur le café

07/09/2010
Le Togo va ratifier l’Accord international sur le café

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’Accord International sur le café de 2007.
Il regroupe au sein de l'Organisation internationale du Café (OIC) les pays exportateurs et les pays consommateurs de café.
Ses principaux objectifs sont de promouvoir la coopération internationale et de faciliter l'expansion et la transparence du commerce international du café.
L'accord de 2007 renforce le rôle de l'OIC en tant que cadre de discussion et d'échanges d'information permettant de faciliter commerce du café et améliore la concertation avec le secteur privé (notamment les petits et moyens producteurs de café) et les organisations non gouvernementales.
Par ailleurs, il encourage la mise en place d'une démarche de développement durable dans le secteur du café, dans ses dimensions économiques, sociales et environnementales, pour le bénéfice de toutes les parties prenantes et particulièrement des petits caféiculteurs des pays producteurs de café.
Principale culture d’exportation après le cacao, la filière Café est en pleine expansion au Togo et génère d’importants revenus.
«Cet accord peut offrir à notre pays une aide précieuse en matière de recherche, de transfert de technologie, de production, de transformation et de commercialisation du café », a indiqué le ministre de l’Agriculture, Kossi Messan Ewovor.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.