Le Togo vire à l'Orange

20/11/2008
Le Togo vire à l'Orange

Après Togocel et Moov, le Togo aura en 2009 un quatrième opérateur de téléphonie mobile, et pas des moindres puisqu'il s'agit du groupe français Orange FT qui espère être opérationnel au dernier trimestre de l'année prochaine.

Une convention a été signée en ce sens mercredi entre le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, et le patron du groupe France Telecom-Orange, Didier Lombard. Egalement présent Marc Rennard,directeur exécutif international Afrique, Moyen Orient et Asie, a constaté republicoftogo.com.Sur le plan technique, Orange-Togo travaillera avec Togo Telecom, mais n'aura aucun lien capitalistique avec l'opérateur public.

Le ministre s'est félicité de cet accord qui donnera aux Togolais une offre encore plus large en matière de téléphonie mobile.

Du côté d'Orange, on estime qu'il faudra neuf mois environ pour installer le réseau 3G et pour ensuite le commercialiser.

Le 3G permettra de passer et de recevoir des communications de grande qualité, de se connecter à l'internet rapide et de recevoir des programmes de télévision sur les portables.

Avant la signature officielle, la délégation d'Orange-France Telecom avait été reçue par le président Faure Gnassingbé, qui effectue depuis mardi une visite de travail en France.

La marque Orange est déjà bien implantée en Afrique avec des licences en Côte d'Ivoire, au Mali, au Niger, au Sénégal, en Guinée Equatoriale ou en Centrafrique. L'opérateur français est aussi présent sur le réseau fixe et ADSL en Côte d'Ivoire, au Kenya et au Sénégal, notamment.

Un autre opérateur devrait être opérationnel dans quelques mois au Togo. Il s'agit du libyen Green Network, déjà implanté dans plusieurs pays africains (Niger et Ouganda, notamment).

En photo : Didier Lombard, le patron du groupe Orange-France Telecom et le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.