Le changement est dans l’air

30/03/2015
Le changement est dans l’air

Marine Gall

Tarifs trop élevés, confort et service médiocres en classe affaires, les passagers effectuant des vols vers Lomé ne sont pas avares de critiques. Elles  sont souvent justifiées. 

Il est vrai que comparé aux compagnies du Golfe, (Emirates, Quatar Airways et Etihad) le gap est important.

Le transporteur s’est longtemps satisfait d’une clientèle captive – c’est particulièrement vrai en Afrique de l’ouest – pour ne pas faire de grands efforts du côté de la qualité des prestations.

Mais face à la menace venue de Dubaï, d’Abu Dhabi et de Doha, la compagnie a décidé de réagir.

Si côté tarifs, aucune baisse n’est à espérer, ce que confirmait récemment Franck Legré, le directeur du réseau Afrique Air France-KLM, la montée en gamme est désormais la priorité des priorités.

Nous voulons offrir une nouvelle expérience du voyage, explique Marine Gall, la directrice de l’expérience client long-courrier, dans l’entretien qui suit.

Mais les habitués du vol Lomé-Paris devront encore patienter au moins 2 ans avec l’arrivée des cabines new look des Boeing 787 Dreamliner.

Republicoftogo.com :  Quelle est cette nouvelle expérience proposée par Air France ?

Marine Gall : L’idée est de retrofiter et de faire évoluer l’ensemble des cabines Air France sur le long courrier. La première étape concerne les 44 Boeing 777 ( ce type d’appareil n’est pas exploité sur la liaison Paris-Lomé, ndlr). Un programme de modernisation sera achevé en 2017.

Un avion, c’est comme une maison, des travaux d’embellissement sont nécessaires tous les 10 à 12 ans. Et puis, la concurrence nous amène à réfléchir régulièrement sur les innovations à apporter. 

Notre projet va coûter 500 millions d’euros pour plus de confort et plus de plaisir pour nos passagers.

Republicoftogo.com : Les destinations en Afrique de l’Ouest sont-elles concernées par cette montée en gamme ?

Marine Gall : Ce déploiement a démarré avec quelques destinations en 2014.

En 2015, nous allons desservir 3 escales en Afrique centrale, Douala, Yaoundé et Libreville et beaucoup plus les deux années suivantes.

Les Airbus A330 seront eux aussi entièrement réaménagés. En revanche, les A340, plus âgés, seront sortis de la flotte pour être remplacés par des avions plus modernes, les Boeing 787.

La nouvelle cabine Première sur les B777

A terme, c’est la totalité de la flotte Air France qui offrira cette nouvelle expérience de voyage.

Republicoftogo.com : Les habitués de la ligne Paris-Lomé veulent savoir quand les cabines seront réaménagées

Marine Gall : Lomé est desservi par des Airbus A340. Cet avion quittera la flotte dans deux ou trois pour laisser la place aux Boeing 787.

Ceux-ci proposeront de toutes nouvelles cabines dans toutes les classes.

Republicoftogo.com : Les passagers se plaignent du manque de confort des sièges en Business, Premium et Economie. Air France en est conscient ?

Marine Gall : Effectivement et les passagers ont raison. Le nouvel aménagement est en rupture totale avec les cabines existantes. Dans les trois classes il y aura beaucoup plus de confort, plus d’espace.

En premium économie, on a beaucoup travaillé le confort du siège, la qualité des mousses. En cabine business, c’est une révolution. On est passé de 7 à 4 fauteuils de front.

Plus question d’enjamber son voisin. Enfin l’offre de divertissement à bord sera entièrement revue et les services au sol améliorés.

Republicoftogo.com : Et les tarifs dans tout ça ?

Marine Gall : Nous sommes très clairs. Cette montée en gamme pour tous ne s’accompagnera pas de hausses tarifaires.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.