Le climat des affaires s’améliore

29/10/2013
Le climat des affaires s’améliore

Le Projet Doing Business, dont le rapport 2014 vient d’être rendu public, mesure la réglementation des affaires et son application effective dans 189 économies, dont celle du Togo.

Lancé en 2002, Doing Business, réalisé par la Banque mondiale et la Société financière internationale, analyse les petites et moyennes entreprises au niveau national et mesure la réglementation s'appliquant à celles-ci tout au long de leur cycle de vie.

En collectant et en analysant des données quantitatives détaillées pour comparer les cadres réglementaires applicables aux entreprises du monde entier au fil du temps, Doing Business encourage la concurrence entre les économies pour la mise en place d'une réglementation des affaires efficace. Doing Business propose également des points de comparaison mesurables pour réformer et offre une source documentaire pour les universitaires, les journalistes, chercheurs du secteur privé et d'autres personnes s'intéressant au climat des affaires dans les économies du monde entier.

Le premier rapport Doing Business, publié en 2003, portait sur cinq ensembles d'indicateurs dans 133 pays. Cette année, le rapport couvre dix ensembles d'indicateurs dans 189 pays. Le projet a bénéficié des avis d'autorités publiques, d'universitaires, de praticiens et d'observateurs. Le but initial reste de fournir une base objective pour comprendre et améliorer l'environnement réglementaire des affaires partout dans le monde.

Le rapport 2014 constate que parmi les 20 économies qui ont le plus reformé la réglementation des affaires depuis 2009, 9 proviennent de l’Afrique subsaharienne : le Burundi, la Sierra Leone, la Guinée Bissau, le Rwanda, le Togo, le Bénin, le Liberia, la Côte d’Ivoire et la Guinée.

Le Togo a progressé de 2 points par rapport au classement de l’année dernière ; il est à la 157e place, devant des pays comme la Bolivie, le Gabon, la Côte d’Ivoire, l’Angola et la Mauritanie.

Plusieurs facteurs expliquent cette progression.

Le pays a amélioré le processus de création d’entreprise, en réduisant le temps requis pour les formalités, grâce à la création du Guichet unique. En outre, les autorités ont facilité, dans des délais jugés raisonnables, l’obtention de permis de construire pour les sociétés.

Enfin, le Togo a facilité l'exécution des contrats en créant des Chambres commerciales spécialisées au sein du tribunal de première instance de Lomé et la Cour d’arbitrage commercial (CATO).

Informations complémentaires

DOING BUSINESS 2014.pdf 5,28 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.