Le downtown Lomé prend forme

19/07/2011
Le downtown Lomé prend forme

Le gouvernement a récompensé mardi les quatre lauréats du concours national de l’urbanisme pour le réaménagement de la zone de Lomé II.

Le vainqueur est Derou Hiloukou Dontou. Sur une superficie de 1000 hectares, il propose le développement de sept pôles, dont deux administratifs et financiers. Coût du projet : 2.100 milliards.

«L’augmentation de la population fait que l’extension spatiale de Lomé se fait horizontalement avec les occupations anarchiques sans aucun respect des règles de l’urbanisme. Cet aménagement est conçu pour traduire la volonté du gouvernement de rééquilibrer le développement de la ville de Lomé en se dotant d’un nouveau centre, susceptible d’accueillir les équipements urbains pour redonner à Lomé un rôle d’envergure régionale », a expliqué Clément Komlan Nunyabu, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat

Les autres prix ont été décernés à Déla Komlan Gake, Fiéfonou Atsou Akoueté et Noé Abalo Kokou Agli.

Le concours a été lancé à la demande de l’Etat en décembre 2010. 17 bureaux d’études d’architectes et d’urbanistes y ont participé.

Lomé II, proche de l’aéroport et moins congestionné qu’en centre ville, accueille de plus en plus de sièges de grandes entreprises, d’ambassades et de villas. Les prix y ont d’ailleurs flambé depuis quelques années.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.