Le gouvernement opte pour les PPP

09/10/2014
Le gouvernement opte pour les PPP

Création d'une Agence togolaise des grands projets

Lors du conseil des ministres qui s’est tenu jeudi, le gouvernement s’est engagé à moderniser l’action publique de l’Etat en faveur de l’économie. Un avant-projet de loi permettra à l’Etat de mieux encadrer et de mieux promouvoir les activités économiques et particulièrement celles qui sont du ressort des interventions étatiques et des personnes morales de droit public. 

L’originalité repose sur l’introduction du contrat de partenariat public-privé (PPP) grâce auquel l’Etat pourra confier à des investisseurs privés et avec de meilleures garanties, la réalisation de projets d’infrastructure, notamment pour le secteur du tourisme et de l’hôtellerie.

Dans le même souci d’efficacité, il est prévu de moderniser le régime des privatisations en créant un nouveau cadre spécifique pour les nationalisations. 

Celui-ci permettra à l’Etat d’intervenir, dans des circonstances exceptionnelles, en vue de donner un nouveau souffle aux projets insuffisamment dynamiques.

Par ailleurs, une Agence togolaise des grands projets (ATGP) sera créée. Elle veillera à la bonne exécution des contrats d’investissement et d’équipement publics dans les secteurs stratégiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.