Le nouveau pays des start-up

08/12/2014
Le nouveau pays des start-up

400 bénéficiaires recvevront jusqu'à 6 millions pour développer leur projet

Deux banques togolaises  - UTB et Orabank – ont décidé de joindre leurs efforts à ceux du gouvernement pour aider les jeunes à créer leur entreprise.

600 millions de Fcfa, sous forme de prêts sur 3 ans à 4,5%, vont être accordés à 400 projets porteurs.

Le dispositif sera piloté par le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) 

L’accord a été signé lundi par la ministre du Développement à la base, Victoire Tomégah-Dogbé, Guy Sauvanet pour Orabank-Togo et Yaovi Attigbé Ihou, pour l’UTB.

Ces crédits jeunes entrepreneurs constituent la deuxième étape d’une stratégie qui a déjà permis de financer plusieurs centaines de projets.  

Victoire Tomégah-Dogbé a appelé d’autres banques togolaises à s’associer à ce processus ; une démarche d’autant moins risquée que les prêts bénéficient de la garantie de l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.