Le paradoxe africain

23/11/2016
Le paradoxe africain

Bernadette Legzim-Balouki

L’Afrique est confrontée à un étrange paradoxe. Un continent de toutes les richesses minières et agricoles, mais dont la participation aux échanges mondiaux des produits manufacturés, ne représente que 1,9%. 

La ministre de l’Industrie et de la Promotion du secteur privé, Bernadette Legzim-Balouki, a rappelé mercredi le constat dressé par les pays membres de la Cédéao lors d’un sommet en juillet dernier.

Elle s’adressait aux responsables du secteur privé à l’occasion de la Journée internationale de l’industrialisation.

Aujourd’hui, même si certaines des grandes entreprises du continent, arrivent à tirer leur épingle du jeu, la quasi totalité des PME/PMI continue d’être à la traîne, a indiqué la ministre.

Pour le Togo, pas question de rester les bras croisés et d’attendre que des jours meilleurs arrivent. A l’initiative du président Faure Gnassingbé, a été créée une Agence nationale de promotion et de garantie des financements (ANPGF) destinée à la promotion des PME/PMI par les jeunes et pour les jeunes.

Le Togo, suivant les recommandations des Nations Unies, entend dédier les dix prochaines années à la recherche de financement à l’industrie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.