Le patron d'Ecobank salue l'esprit visionnaire d'Eyadema

08/11/2008
Le patron d'Ecobank salue l'esprit visionnaire d'Eyadema

Le PDG du groupe Ecobank, Mandé Sibidé, a rendu hommage vendredi au président Gnassingbé Eyadema en le qualifiant de « visionnaire ».

Un hommage rendu lors de la pose de la première pierre du siège de la banque à Lomé. Cérémonie à laquelle assistaient le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé, le Premier ministre, Gilbert Houngbo, le président de l'Assemblée nationale, Abbas Bonfoh, et des membres du gouvernement.Lors de son intervention, M. Sidibé a rappelé que le président Eyadema fut le premier à croire  au projet d'Ecobank. « Le président Eyadema était un visionnaire. Il joué un rôle déterminant de le projet de création d'une institution financière régionale » a déclaré Mandé Sibidé.

Le président Eyadema est décédé en février 2005.

Immeuble de sept étages situé en bord de mer, le siège de l'institution comprendra des bureaux, deux centres de technologie et de télécommunication, un centre de formation bancaire, un complexe de conférence et de restauration, des salles de sports et des loisirs.

Créée en 1985 au Togo, Econbank dispose aujourd'hui de 25 filiales, 600 agences et emploie 10.000 personnes de 29 nationalités différentes en Afrique.

C'est l'une des banques les plus dynamiques et les plus profitables d'Afrique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).