Le patron d'Ecobank salue l'esprit visionnaire d'Eyadema

08/11/2008
Le patron d'Ecobank salue l'esprit visionnaire d'Eyadema

Le PDG du groupe Ecobank, Mandé Sibidé, a rendu hommage vendredi au président Gnassingbé Eyadema en le qualifiant de « visionnaire ».

Un hommage rendu lors de la pose de la première pierre du siège de la banque à Lomé. Cérémonie à laquelle assistaient le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé, le Premier ministre, Gilbert Houngbo, le président de l'Assemblée nationale, Abbas Bonfoh, et des membres du gouvernement.Lors de son intervention, M. Sidibé a rappelé que le président Eyadema fut le premier à croire  au projet d'Ecobank. « Le président Eyadema était un visionnaire. Il joué un rôle déterminant de le projet de création d'une institution financière régionale » a déclaré Mandé Sibidé.

Le président Eyadema est décédé en février 2005.

Immeuble de sept étages situé en bord de mer, le siège de l'institution comprendra des bureaux, deux centres de technologie et de télécommunication, un centre de formation bancaire, un complexe de conférence et de restauration, des salles de sports et des loisirs.

Créée en 1985 au Togo, Econbank dispose aujourd'hui de 25 filiales, 600 agences et emploie 10.000 personnes de 29 nationalités différentes en Afrique.

C'est l'une des banques les plus dynamiques et les plus profitables d'Afrique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gratuit sur toute la ligne

Tech & Web

A compter du 3 septembre, les appels de fixe à fixe seront gratuits et illimités, a annoncé Togo Télécom.

C’est toujours ça de gagné

Sport

Le Togo a gagné un petit point au dernier classement FIFA. Pas extraordinaire, mais c'est toujours mieux que rien.

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.