Le patronat veut promouvoir le secteur industriel

12/11/2012
Le patronat veut promouvoir le secteur industriel

Le patronat togolais a lancé ce week-end le groupement des Industriels du Togo (GITO) dont l’objectif est d’assurer un appui à ce secteur vital de l’économie.

« Un pays sans industries, est un pays mort », a souligné Jean-Daniel Séto, le vice-président du Conseil national du patronat du Togo (CNP).

Le GITO entend assister, notamment, les petites et moyennes et industries, développer la collaboration inter-entreprises et actualiser le cadre juridique. Une création qui répond aux recommandations de la Cédéao.

Dans la foulée, le ministre de l’Industrie a saisi l’occasion pour annoncer la tenue des Journées portes ouvertes des industries du Togo les 13, 14 et 15 décembre prochains.

La mise en place du GITO répond à l’une des recommandations de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO), recommandation selon laquelle tous les pays doivent disposer d’une association de défense des droits des industriels.

En photo : (au centre) François Galley et les dirigeants du CNP

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plateforme commune pour les peuples africains

Union Africaine

Après le vote des députés, le gouvernement a désormais les mains libres pour ratifier l’acte constitutif de l’Union africaine (UA) relatif au Parlement panafricain.

Le Togo, pays inhospitalier pour les trafiquants de drogue

Faits divers

10 tonnes de cannabis, de cocaïne et de méthamphétamine ont été détruits dimanche à Lomé par la police.

Le soutien au Togo ne s’érode pas

Coopération

Le phénomène dure depuis des décennies. Le Togo perd une partie de sa côte rongée par l’érosion.

Développement, paix et sécurité

Coopération

La 3e réunion du comité d’orientation stratégique (COS) Union européenne-Afrique de l’ouest (Cédéao-UEMOA) s’est achevée vendredi à Lomé.