Le président Faure Gnassingbé attendu à Boao

10/04/2009
Le président Faure Gnassingbé attendu à Boao

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, devrait participer du 17 au 19 avril à Boao (Province du Hainan en Chine) au « Forum économique de Boao » (BFA), a indiqué vendredi la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Jiang Yu.

De prestigieux intervenants sont attendus dont le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, l'ancien président George W. Bush, le président du Pakistan, Asif Ali Zardani, les Premiers ministres de Birmanie, de Mongolie, du Vietnam, de Finlande, d'Albanie et de Nouvelle Zélande ainsi que le gratin de la finance internationale.Le BFA est une conférence annuelle qui regroupe principalement les pays d'Asie. Cette année, l'un des thèmes de discussion retenu est l'influence grandissante des pays émergents dans l'économie mondiale. S'agissant de l'Afrique, Chine et Inde jouent effectivement un rôle majeur en termes d'aides et d'investissements.

Le Forum réfléchira également à la façon la plus efficace de préparer l'après-crise.

Situédans le sud de la Chine, Boao, jadis petit village de pêcheurs, est devenu en quelques années un important centre de conférence et une station balnéaire prisée.

En photo : le centre de conférence de Boao où se dérouleront les travaux

Le site du Forum

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.