Le prix de la sécurité

25/01/2015
Le prix de la sécurité

Les péages permettent d'assurer l'entretien du réseau routier

Les contournements d’Alédjo et de Défalé sont ouverts à la circulation depuis le début de l’année et les postes de péage viennent d’être installés.

Pour les voitures particulières, le tarif est de 300 Fcfa, il est de 2000 pour les camions et compris entre 500 et 1.500 pour les minibus et les autocars.

Ces péages permettent à l’Etat de constituer une cagnotte destinée à entretenir ces ouvrages qui ont coûté au total 51 milliards de Fcfa.

Ces deux contournements permettent de parcourir le tronçon entre Aléhéridè (région centrale) et Kanté (région de la Kara) sur la RN1 en toute sécurité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.