Le rôle de l'OTR n'est pas de tuer les entreprises

22/02/2018
Le rôle de l'OTR n'est pas de tuer les entreprises

L'OTR reste toujours ouvert à la discussion

Les entrepreneurs mauvais gestionnaires ont bon dos d’accuser l'Office togolais des recettes (OTR) d’être à l’origine de leurs malheurs.

L’organe chargé de la collecte des impôts a tenu à rappeler jeudi les règles de base et les processus légaux.

Une société débitrice auprès du Trésor public n’est pas fermée brutalement par les agents du fisc. Un mécanisme précis existe.

Elle reçoit d’abord une relance, puis une mise en demeure. Si le gérant ne s’exécute pas, les impôts lancent un avis à tiers détenteur. Une fois cette phase d’un mois achevée, l’OTR peut procéder à la liquidation de la société.

Mais le contribuable indélicat ou en réelle difficulté financière peut toujours négocier un moratoire avec l’OTR pour sauver son entreprise.

L’objectif n’est pas de tuer les entreprise ; au contraire. L’Office souligne que son objectif est d’assurer leur développement et de les faire prospérer.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.