Le rôle de l'OTR n'est pas de tuer les entreprises

22/02/2018
Le rôle de l'OTR n'est pas de tuer les entreprises

L'OTR reste toujours ouvert à la discussion

Les entrepreneurs mauvais gestionnaires ont bon dos d’accuser l'Office togolais des recettes (OTR) d’être à l’origine de leurs malheurs.

L’organe chargé de la collecte des impôts a tenu à rappeler jeudi les règles de base et les processus légaux.

Une société débitrice auprès du Trésor public n’est pas fermée brutalement par les agents du fisc. Un mécanisme précis existe.

Elle reçoit d’abord une relance, puis une mise en demeure. Si le gérant ne s’exécute pas, les impôts lancent un avis à tiers détenteur. Une fois cette phase d’un mois achevée, l’OTR peut procéder à la liquidation de la société.

Mais le contribuable indélicat ou en réelle difficulté financière peut toujours négocier un moratoire avec l’OTR pour sauver son entreprise.

L’objectif n’est pas de tuer les entreprise ; au contraire. L’Office souligne que son objectif est d’assurer leur développement et de les faire prospérer.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.