Le secteur industriel a le vent en poupe

20/11/2012
Le secteur industriel a le vent en poupe

Le marché naturel des industriels togolais se trouve dans les pays de la Cédéao, qu’ils soient sous régime général ou en Zone franche.

Et les exportations du secteur ne cessent de croître avec 59 milliards de Fcfa pour la période 2010-2011, en hausse de 7% par rapport à l’année précédente.

Pour les entreprises opérant en Zone franche, le chiffre est encore plus significatif ; 193 milliards en 2011, soit +30%.

Au plan local, les effets sont largement positifs. C’est un bassin d’emploi important et une manne pour l’Etat estimée à près de 28 milliards en taxes et impôts divers.

Tous ces chiffres ont été donnés mardi par le ministre de l’Industrie, de la Zone Franche et des Innovations technologiques, François Galley, à l’ouverture de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique dont le thème, cette année, est : « Accélérer l’industrialisation pour stimuler le commerce intra africain ».

Le gouvernement entend naturellement accompagner les entreprises, mais également développer les industries de transformation dans le secteur agricole.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Explosion de la presse en ligne

Médias

Coûts de fabrication élevés, problèmes de distribution, diffusion internationale difficile, de plus en plus d’éditeurs togolais privilégient la version numérique au détriment du papier. 

Tino Adjété jette l’éponge

Sport

Le 2e vice-président de la Fédération togolaise de football (FTF), Tino Adjété, a annoncé mardi sa démission. Le climat est pour le moins tendu au sein de l’instance nationale du football.

La tête dans les étoiles

Tech & Web

La WoeLab Togo organise ce week-end le ‘Space Apps Challenge’, un hackaton de 48h destiné à implémenter des solutions à même de faciliter la recherche et la vie en milieu spatial. Une initiative internationale soutenue par la NASA.

L’ajustement structurel, c’est terminé !

Finances

Le FMI a changé et n'impose plus les politiques d'ajustement structurel qui ont été notamment décriées en Afrique et en Amérique du Sud dans les années 80-90, a assuré samedi sa directrice générale.