Le secteur industriel a le vent en poupe

20/11/2012
Le secteur industriel a le vent en poupe

Le marché naturel des industriels togolais se trouve dans les pays de la Cédéao, qu’ils soient sous régime général ou en Zone franche.

Et les exportations du secteur ne cessent de croître avec 59 milliards de Fcfa pour la période 2010-2011, en hausse de 7% par rapport à l’année précédente.

Pour les entreprises opérant en Zone franche, le chiffre est encore plus significatif ; 193 milliards en 2011, soit +30%.

Au plan local, les effets sont largement positifs. C’est un bassin d’emploi important et une manne pour l’Etat estimée à près de 28 milliards en taxes et impôts divers.

Tous ces chiffres ont été donnés mardi par le ministre de l’Industrie, de la Zone Franche et des Innovations technologiques, François Galley, à l’ouverture de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique dont le thème, cette année, est : « Accélérer l’industrialisation pour stimuler le commerce intra africain ».

Le gouvernement entend naturellement accompagner les entreprises, mais également développer les industries de transformation dans le secteur agricole.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

60 à 65% de chances de gagner contre l’Ouganda

Sport

Le tirage au sort désignant les groupes de qualification pour la Coupe du monde 2018 est désormais connu. Le Togo affrontera en novembre prochain l’Ouganda.

Sommet de Lomé : dans les coulisses des préparatifs

Médias

La conférence de Lomé sur la sécurité maritime aura lieu en novembre prochain. Les autorités togolaises ont mis le turbo pour que tout soit prêt à temps. 

Adebayor en location

Sport

L’attaquant togolais Emmanuel Adebayor pourrait changer de club et rejoindre Aston Villa (Birmingham). Rien n'a été signé pour le moment.

Bonnes nouvelles sur le front de la lutte contre Ebola

Santé

Coordinateur de la Cédéao pour la lutte contre le virus Ebola, le président togolais Faure Gnassingbé s'est félicitée jeudi des derniers chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).