Le secteur industriel a le vent en poupe

20/11/2012
Le secteur industriel a le vent en poupe

Le marché naturel des industriels togolais se trouve dans les pays de la Cédéao, qu’ils soient sous régime général ou en Zone franche.

Et les exportations du secteur ne cessent de croître avec 59 milliards de Fcfa pour la période 2010-2011, en hausse de 7% par rapport à l’année précédente.

Pour les entreprises opérant en Zone franche, le chiffre est encore plus significatif ; 193 milliards en 2011, soit +30%.

Au plan local, les effets sont largement positifs. C’est un bassin d’emploi important et une manne pour l’Etat estimée à près de 28 milliards en taxes et impôts divers.

Tous ces chiffres ont été donnés mardi par le ministre de l’Industrie, de la Zone Franche et des Innovations technologiques, François Galley, à l’ouverture de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique dont le thème, cette année, est : « Accélérer l’industrialisation pour stimuler le commerce intra africain ».

Le gouvernement entend naturellement accompagner les entreprises, mais également développer les industries de transformation dans le secteur agricole.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un an pour déployer la fibre optique

Tech & Web

Le gouvernement a lancé le 10 mars dernier le projet e-gouvernement qui prévoit, entre autres, de raccorder 500 bâtiments administratifs par fibre optique.

Projets sociaux à Kara et Dapaong

Coopération

Togo Terminal, filiale du Groupe français Bolloré, finance à hauteur de 200 millions de Fcfa la construction de bâtiments scolaires, de hangars sur les marchés et d’infrastructures d’assainissement dans les villes de Kara et de Dapaong.

Il n’y a plus de fatalité

Développement

Longtemps enclavée, la plaine de Mô au relief accidenté est en passe d'être totalement désenclavée au terme d'un projet de développement lancé en 2011.

112 pythons saisis à Lomé

Faits divers

L’Office centrale de répression de trafic illicite de drogue et de blanchiment (OCRTIDB) a arrêté samedi un Togolais qui s’apprêtait à vendre 112 pythons royaux.