Le secteur privé est à la manoeuvre

09/09/2018
Le secteur privé est à la manoeuvre

Qian Keming

Si la coopération entre la Chine et l’Afrique est largement dominée par les entreprises publiques, le secteur privé est de plus en plus actif sur ce continent.

Selon des statistiques du ministère chinois du Commerce, le volume du commerce entre la Chine et l'Afrique a atteint 170 milliards de dollars en 2017, en hausse de 14% par rapport à l’année précédente.

Les investissements issus des entreprises privées ont également connu une croissance rapide et deviennent progressivement une nouvelle force, souligne Qian Keming, vice-ministre du Commerce.

Le nombre d'entreprises à capitaux chinois en Afrique a dépassé les 10.000 et 80% d'entre elles appartiennent au secteur privé.

Au Togo, ce sont essentiellement des sociétés d’Etat qui sont sur place pour des projets financés par l’Exim Bank of China ou via des dons.

Mais les opérateurs privés commencent à s’intéresser à ce marché, à la fois pour son potentiel national – dans l’agriculture par exemple – mais aussi pour sa position géographique, porte d’entrée naturelle vers les pays de l’hinterland.

Raison pour laquelle, le président Faure Gnassingbé a multiplié les rendez-vous lors de son récent séjour en Chine. Il a rencontré de nombreux dirigeants d’entreprises privées déjà présentes en Afrique ou souhaitant s’y implanter.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.