Le secteur privé moteur de croissance

31/03/2011
Le secteur privé moteur de croissance

La Banque mondiale a approuvé un don de 13 millions de dollars  (environ 6,5 milliards Fcfa) pour la mise en œuvre du Projet d’Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP).
Concrètement, l’argent sera utilisé par les autorités pour assurer le développement du secteur privé. Selon l’institution, l’effort portera sur la réduction de la durée de formalités pour la création d’un entreprise (de 75 à 5 jours). Autre axe prioritaire, l’amélioration de la performance des micro et petites entreprises pour promouvoir la création d’emplois et développer les compétences entrepreneuriales.
La BM cite encore l’instauration d’un cadre de partenariat public privé juridique, réglementaire et institutionnel applicable à la zone franche et aux zones économiques spéciales pour promouvoir les investissements, et générer des avantages économiques pour le pays.
A cet égard, la Banque souligne que « Au regard de sa structuration et performance actuelles, la contribution de la Zone franche togolaise à l’économie togolaise pourrait être améliorée ».
« L’approbation par le Conseil d’Administration de la Banque mondiale du PADSP est un couronnement des efforts des autorités togolaises pour faire du secteur privé le véritable moteur de la croissance économique du pays », estime Madani M. Tall, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.