Le sésame pour exporter

17/10/2013
Le sésame pour exporter

Les Douanes belges, en collaboration avec les Douanes togolaises, organisent une rencontre à Lomé consacré au processus de certification des entreprises éligibles au statut des opérateurs économiques agrées (OEA). Les deux régies coopèrent étroitement depuis 2011.

Sont présents des représentants des Douanes de 5 des 8 pays membres de l’UEMOA (Bénin, Niger, Burkina, le Mali et le Togo).

‘La certification OEA, quelque soit sa catégorie, est le moyen le plus sur de sécurisation des recettes, c’est aussi une preuve indéniable de fiabilité de la chaîne logistique. La présence des Etats voisins et partenaires de l’UEMOA, est précieuse à plus d’un titre, car nous devons parvenir à une uniformisation de la certification dans la sous-région », a indiqué Ekpaou Adjabo, le directeur général adjoint des Douanes togolaises.

La formation d’une semaine est assurée par deux experts belges.

Les avantages apportés par le statut d’opérateur économique agréé sont nombreux. Au-delà des facilités octroyées par la législation sur les plans douanier et sécurité-sûreté, la démarche de certification OEA est structurante pour l’entreprise. Elle lui permet d’évaluer, puis de contrôler ses processus en matière de douane, mais aussi de sécurité-sûreté. Son organisation est optimisée par une prise en compte de la fonction douane et logistique, une meilleure communication entre les employés et la mise en place ou l’amélioration d’outils de lisibilité et de contrôle interne.

Une relation de confiance s’instaure avec la douane qui devient le partenaire de l’entreprise. Les échanges sont facilités avec les pays signataires d’accords internationaux reconnaissant le statut OEA. Dans les relations commerciales la certification OEA apporte en outre un réel avantage concurrentiel.

L’OEA est une démarche volontaire et partenariale avec la douane. Le statut d’OEA permet à toute entreprise exerçant une activité liée au commerce internationale (PME ou grande entreprise) d’acquérir un label de qualité sur les processus douaniers et sécurité-sûreté qu’elle met en œuvre. Il permet de distinguer les entreprises les plus fiables. Délivré par la douane togolaise, il est reconnu dans les pays signataires d’accords de reconnaissance mutuelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.