Les bailleurs de fonds au secours de l'agriculture

15/07/2009
Les bailleurs de fonds au secours de l'agriculture

Lomé accueillera le 29 juillet et pour deux jours une table ronde des bailleurs de fonds destinée à relancer l'agriculture. C'est ce qu'a indiqué mardi le ministre de l'Agriculture, Messan Kossi Ewovor. 150 participants sont attendus à Lomé, dont des partenaires des Etats membres de la Cédéao et des pays scandinaves.

"C'est une occasion pour le Togo de proposer à l'ensemble de ses partenaires des projets susceptibles de relancer l'agriculture et donc de trouver des solutions aux problèmes qui freinent le développement de ce secteur", a déclaré M. Ewovor.Lomé entend soumettre à cette table ronde six projets dans le cadre de son Programme National d'Investissement Agricole (PNIA 2009-2015) estimé à 900 milliards de Fcfa sur la période 2010-2015.

"Il s'agit d'arriver , avec le concours de nos partenaires, à consacrer un minimun de 10% de notre budget national à l'agriculture afin d'accroître notre économie de 6% et atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement, (OMD)", a expliqué le ministre.

L'Etat togolais consacre 5,5% de son budget actuel à l'agriculture; c'est 2,5% de plus par rapport aux dix dernières années.

Le Programme National d'Investissement Agricole comporte l'intensification et le développement durable des systèmes de production, la promotion des filières de diversification et le développement de l'agrobusiness ainsi que la structuration du monde rural et la professionnalisation des producteurs agricoles.

Ce programme vise également à renforcer les capacités institutionnelles du Togo en matière agricole, à promouvoir le droit à l'alimentation et la bonne gouvernance autour de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, puis la coordination de la mise en oeuvre de la politique agricole.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.