Les beaux jours de l’Afrique

14/06/2012
Les beaux jours de l’Afrique

L'Afrique a le potentiel pour devenir un nouveau pôle de croissance mondiale, à condition de surmonter les défis qui se posent en matière d'exploitation des ressources, d'infrastructures, de protection sociale et de chômage, peut-on lire dans le rapport 2012 sur l’économie africaine réalisé par la Division de l'analyse des politiques de développement du Département des affaires économiques et sociales de l'ONU (DESA).

Si l’Afrique parvient à maintenir sa croissance moyenne aux alentours de 5% par an, dans 20 ans elle pourra espérer détenir 5% de l'économie mondiale, comparé au 2% qu'elle représente actuellement, souligne le document.

D'après le rapport, l'économie africaine devrait connaître en 2012 un taux de croissance de 4,2%, comparé au taux de 2,1% enregistré en 2011. 

Pour que l'Afrique devienne un pôle de croissance mondial, il faut promouvoir un leadership visionnaire, renforcer les institutions, promouvoir la bonne gouvernance et le respect de l'état de droit, sans oublier l'investissement dans le capital humain et la technologie, et la promotion de l'intégration économique sur le plan régional, indique le DESA.

L’attractivité de l’Afrique est due à ses importantes ressources naturelles : 12% du pétrole mondial, 40% des mines aurifères et entre 80% et 90% du chrome et du platine de la planète. En outre, 52% de ses terres sont arables et le continent compte également d'importantes ressources en bois.

Le rapport indique enfin que, malgré une augmentation du commerce intra-régional, le marché africain demeure largement inexploité, ce qui pourrait aider le continent avec la plus jeune population du monde à attirer des niveaux encore plus élevés d'investissement étranger et domestique.

En photo : Rob Vos, économiste au Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays.