Les commerçantes veulent rebondir

15/12/2015
Les commerçantes veulent rebondir

Commerces dévastés après les incendies de janvier 2013

Il y a près de 3 ans, les grands marchés de Lomé et de Kara partaient en fumée à la suite d’incendies criminels et laissaient sur le carreau plus d’un millier de commerçantes.

1.500 victimes économiques ont été recensées. La moitié d’entre-elles regroupées au sein d’une association demande au gouvernement de prévoir une enveloppe de 7,5 milliards de Fcfa dans le projet de loi de finances actuellement à l’examen par l’Assemblée.

70% du montant serait mis à la disposition des institutions financières qui détiennent des créances sur les commerçantes des deux grands marchés et le solde serait utilisé comme caution pour obtenir de nouveaux prêts.

Les deux bâtiments incendiés seront reconstruits. Mais l’Etat doit au préalable trouver les financements.

En attendant, les commerçantes ont repris leurs activités sur des sites temporaires.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.