Les commerçantes veulent rebondir

15/12/2015
Les commerçantes veulent rebondir

Commerces dévastés après les incendies de janvier 2013

Il y a près de 3 ans, les grands marchés de Lomé et de Kara partaient en fumée à la suite d’incendies criminels et laissaient sur le carreau plus d’un millier de commerçantes.

1.500 victimes économiques ont été recensées. La moitié d’entre-elles regroupées au sein d’une association demande au gouvernement de prévoir une enveloppe de 7,5 milliards de Fcfa dans le projet de loi de finances actuellement à l’examen par l’Assemblée.

70% du montant serait mis à la disposition des institutions financières qui détiennent des créances sur les commerçantes des deux grands marchés et le solde serait utilisé comme caution pour obtenir de nouveaux prêts.

Les deux bâtiments incendiés seront reconstruits. Mais l’Etat doit au préalable trouver les financements.

En attendant, les commerçantes ont repris leurs activités sur des sites temporaires.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.