Les contours du développement

13/11/2012
Les contours du développement

Le Groupe américain ContourGlobal, qui a cofinancé, construit et exploite la centrale thermique de Lomé, organise depuis mardi à Lomé sa conférence annuelle.

Une soixantaine de cadres de haut niveau de l’entreprise participent à ces « CG Way », un programme destiné à doter les top managers des outils qui leur seront nécessaires afin d’assurer leur mission de direction.

L’ensemble des représentants à l’international sont présents. Ils viennent d’Europe, d’Afrique, des Caraïbes, d’Amérique centrale et du Brésil. Pour la plupart, c’est leur premier séjour au Togo.

A l’ouverture de la conférence, Joseph Brandt (photo), le président de ContourGlobal, a félicité l’ensemble du personnel togolais qui au quotidien fait fonctionner avec efficacité la centrale de 100 MW.

Cette unité, inaugurée il y a deux ans, permet à la population et aux industries de disposer d’une énergie de bonne qualité après des années de délestages. Elle constitue un atout majeur pour le développement du pays.

Lors de son arrivée aux affaires, en 2005, le président Faure Gnassingbé avait fait de l’accès à l’énergie l’une de ses priorités.

La centrale, en partie financée par la Banque mondiale, est l’illustration d’un partenariat public-privé (PPP) à succès, salué comme tel par la Société financière internationale.

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Lutter contre la dégradation des sols

Développement

La 6e mission de suivi  du projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres (PGICT) a débuté jeudi.

Accrochez-vous, la 3G arrive

Tech & Web

La 3G sera disponible sur le réseau Moov (Maroc Télécom) à partir du 10 août prochain. Ca va aller très vite.

Bonne chance

Sport

Une cérémonie s’est déroulée mercredi à Lomé à l’occasion du départ pour Rio de la délégation togolaise devant participer aux JO. Cinq athlètes sont engagés.

De Souza en visite en Israël

Cédéao

Eau, énergie, assistance militaire, Israël peut apporter beaucoup aux pays de la Cédéao, estime le patron de l'organisation.