Les employés de Fortia vont discuter avec la direction

20/07/2008
Les employés de Fortia vont discuter avec la direction

L'un des deux producteurs de ciment au Togo, le groupe Fortia, dont l'usine est située à Tabligbo, a été secouée samedi par un mouvement de grève de 24heures déclenché par les employés qui exigent l'amélioration des conditions de travail au plan sanitaire, l'instauration de la visite médicale comme droit lié au travail et l'augmentation du salaire de base de 24.405Fcfa et 59.328Fcfa.

Selon les grévistes, ce mouvement n'est qu'un « avertissement » pour obtenir satisfaction et fait suite aux nombreuses tentatives de négociations « restées infructueuses depuis 2002 avec les employeurs ». La grève s'est achevée dans la journée après une rencontre avec le préfet de Yoto, Toudeka Komlan, qui leur a donné une garantie de 45 jours, délai prévu pour examiner les doléances et trouver éventuellement un compromis.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.