Les employés de Fortia vont discuter avec la direction

20/07/2008
Les employés de Fortia vont discuter avec la direction

L'un des deux producteurs de ciment au Togo, le groupe Fortia, dont l'usine est située à Tabligbo, a été secouée samedi par un mouvement de grève de 24heures déclenché par les employés qui exigent l'amélioration des conditions de travail au plan sanitaire, l'instauration de la visite médicale comme droit lié au travail et l'augmentation du salaire de base de 24.405Fcfa et 59.328Fcfa.

Selon les grévistes, ce mouvement n'est qu'un « avertissement » pour obtenir satisfaction et fait suite aux nombreuses tentatives de négociations « restées infructueuses depuis 2002 avec les employeurs ». La grève s'est achevée dans la journée après une rencontre avec le préfet de Yoto, Toudeka Komlan, qui leur a donné une garantie de 45 jours, délai prévu pour examiner les doléances et trouver éventuellement un compromis.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).