Les entreprises togolaises doivent repenser leurs stratégies

24/02/2016
Les entreprises togolaises doivent repenser leurs stratégies

Philippe Gasparetto

HayGroup organise du 22 au 27 février dans un grand hôtel de Lomé un séminaire de formation axé sur le développement et la gestion des ressources Humaines au Togo. 

Des sessions qui s’adressent aux directeurs généraux, DRH, consultants, pour leur permettre maîtriser les outils et les concepts avancés appliqués à chaque domaine d’expertise et d’en faciliter la mise en œuvre au sein de l’entreprise. 

HayGroup, dont le responsable régional est  Philippe Gasparetto, est un cabinet international de conseil en management qui accompagne, depuis sa création il y a plus de 70 ans, les dirigeants et les organisations dans leurs transformations. 

Intervenant lors des sessions, José Kwassi Simenouh, le président de l’Association des grandes entreprises du Togo (AGET), a tenu à rappeler le contexte économique nouveau dans lequel se trouvait son pays.

Depuis 2005, le Togo connait une nouvelle ère de stabilité politique qui couplée de réformes dans la gestion des finances publiques entraine un regain de confiance de la part des bailleurs de fonds et des investisseurs.

Ce contexte favorable nécessite de développer une nouvelle approche qui prend aussi en compte la compétitivité accrue dans tous les secteurs d’activité et l’utilisation permanente des nouvelles technologies. 

Pour le patron de l’AGET, c’est une situation qui oblige les entreprises à reconsidérer leurs méthodes traditionnelles de gestion du personnel, telles que la planification de la main-d’œuvre, la dotation ou encore la gestion des carrières et surtout à innover en développant des pratiques de gestion des ressources humaines afin d’avoir une main-d’œuvre compétente.

‘Le séminaire organisé par HayGroup est l’expression d’une dynamique nouvelle dans le processus de bonne gestion de nos entreprises ; ce qui traduit la volonté des managers que nous sommes à assumer pleinement notre leadership dans les options de transformation sociale et économique de nos entreprises et de nos institutions’, a-t-il souligné.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.