Les entreprises togolaises expriment leur inquiétude

12/04/2018
Les entreprises togolaises expriment leur inquiétude

Germain Méba

Germain Méba, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) en a gros sur la patate.

Huit mois de crise politique ont eu un effet désastreux sur l’économie.

La CCIT vient de réaliser une enquête d’impact.

Sur 912 entreprises interrogées (fin 2017), 71,93% déclarent enregistrer une baisse de leur chiffre d’affaires de 25 à 50% au second semestre 2017

82,77% des dirigeants de sociétés affirment que ce recul est lié aux tensions politiques.

74,34% des chefs d’entreprises questionnés par les enquêteurs assurent faire face à une situation financière précaire.

‘On nous répète que le secteur privé est le moteur du développement. En nous mettant dans cette situation, est-ce la meilleure façon de créer de l’emploi et de lutter contre la pauvreté ? La question est posée à l’opposition comme au pouvoir’, a déclaré Germain Méba.

Le patron de la CCIT invite les deux parties à trouver une issue très rapide et demande aux opposants de ne pas jouer avec l’économie du Togo.

‘Je suis très stressé et je dors mal, a confié M. Méba.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.