Les femmes sont emballées par le projet

17/07/2012
Les femmes sont emballées par le projet

La farine de manioc communément appelée «Gari» est désormais conditionnée localement grâce à la création de quatre unités modernes de transformation à Pagala-Gare (Blitta), Dacko (Assoli), Kpové (Haho) et Dalavé (Zio), dans le cadre du projet « Plantes à Racines et Tubercules » piloté par le ministère du Développement à la base. L’investissement total est de 34 millions de Fcfa.

Le lancement officiel s’est déroulé lundi à Pagala-Gare (268 km au nord de Lomé).    

Une dizaine de ces structures devrait voir le jour au Togo avant la fin de l’année. L’objectif  est de maîtriser l’ensemble des étapes, de la production à la commercialisation, en passant par le packaging 

Particularité, toute l’activité est dirigée par des femmes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.