Les femmes sont emballées par le projet

17/07/2012
Les femmes sont emballées par le projet

La farine de manioc communément appelée «Gari» est désormais conditionnée localement grâce à la création de quatre unités modernes de transformation à Pagala-Gare (Blitta), Dacko (Assoli), Kpové (Haho) et Dalavé (Zio), dans le cadre du projet « Plantes à Racines et Tubercules » piloté par le ministère du Développement à la base. L’investissement total est de 34 millions de Fcfa.

Le lancement officiel s’est déroulé lundi à Pagala-Gare (268 km au nord de Lomé).    

Une dizaine de ces structures devrait voir le jour au Togo avant la fin de l’année. L’objectif  est de maîtriser l’ensemble des étapes, de la production à la commercialisation, en passant par le packaging 

Particularité, toute l’activité est dirigée par des femmes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.