Les femmes sont emballées par le projet

17/07/2012
Les femmes sont emballées par le projet

La farine de manioc communément appelée «Gari» est désormais conditionnée localement grâce à la création de quatre unités modernes de transformation à Pagala-Gare (Blitta), Dacko (Assoli), Kpové (Haho) et Dalavé (Zio), dans le cadre du projet « Plantes à Racines et Tubercules » piloté par le ministère du Développement à la base. L’investissement total est de 34 millions de Fcfa.

Le lancement officiel s’est déroulé lundi à Pagala-Gare (268 km au nord de Lomé).    

Une dizaine de ces structures devrait voir le jour au Togo avant la fin de l’année. L’objectif  est de maîtriser l’ensemble des étapes, de la production à la commercialisation, en passant par le packaging 

Particularité, toute l’activité est dirigée par des femmes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.