Les femmes sont emballées par le projet

17/07/2012
Les femmes sont emballées par le projet

La farine de manioc communément appelée «Gari» est désormais conditionnée localement grâce à la création de quatre unités modernes de transformation à Pagala-Gare (Blitta), Dacko (Assoli), Kpové (Haho) et Dalavé (Zio), dans le cadre du projet « Plantes à Racines et Tubercules » piloté par le ministère du Développement à la base. L’investissement total est de 34 millions de Fcfa.

Le lancement officiel s’est déroulé lundi à Pagala-Gare (268 km au nord de Lomé).    

Une dizaine de ces structures devrait voir le jour au Togo avant la fin de l’année. L’objectif  est de maîtriser l’ensemble des étapes, de la production à la commercialisation, en passant par le packaging 

Particularité, toute l’activité est dirigée par des femmes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.